Ordre des ingénieurs du Québec
 

Ingénieurs Canada a publié en août les résultats pour le Québec de son sondage annuel auprès des finissants en génie. L’objectif de cette enquête est de mieux comprendre les plans de carrière et les intentions des diplômés quant à l’obtention d’un permis d’exercice.
 
Quelques faits saillants
 
  • Sept finissants québécois sur dix (71 %) ont l’intention d’entrer sur le marché du travail après avoir obtenu leur baccalauréat en génie, tandis qu’ils sont un peu moins de 15 % à avoir l’intention de poursuivre leurs études après avoir obtenu leur diplôme de premier cycle.
     
  • Quatre étudiants sur dix ont déjà reçu une offre d’emploi dans le domaine du génie (42 %).
     
  • La vaste majorité des finissants continuent d’indiquer qu’ils ont l’intention de faire carrière en génie (83 %, comparativement à 93 % en 2014 et 97 % en 2013.
     
  • Deux tiers des finissants indiquent qu’ils ont l’intention de faire une demande de permis (66 %, comparativement à 80% en 2014 et 84% en 2013).

Au total, 226 finissants de six universités ou écoles de génie québécoises ont répondu à ce sondage entre le 24 février et le 3 avril 2015. La marge d’erreur pour les résultats québécois de l’enquête est donc de ± 6,5 %, 19 fois sur 20.

Ingénieurs Canada est l’organisation nationale constituée des 12 organismes canadiens de réglementation du génie qui sont chargés de délivrer les permis d’exercice aux ingénieurs du pays, incluant l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Pour en savoir plus, visitez le site d’Ingénieurs Canada.