Ordre des ingénieurs du Québec
 
Polytechnique Montréal a remis ce mois-ci la deuxième bourse de l’Ordre de la rose blanche à Liane Bernstein, diplômée en génie physique de Polytechnique Montréal. Cette bourse de 30 000 $, créée il y a deux ans, est décernée annuellement à une étudiante canadienne en génie qui désire poursuivre ses études en génie aux cycles supérieurs au Canada ou ailleurs dans le monde. 

Un parcours remarquable
Liane Bernstein, poursuit actuellement ses études doctorales au Département de génie électrique et informatique du réputé Massachusetts Institute of Technology (MIT). Elle est également lauréate du le 1er prix 2016 du Prix universitaire du mérite de l’Ordre des ingénieurs du Québec pour l’excellence de ses études (passage direct du baccalauréat au doctorat).
 
En souvenir de 6 décembre 1989
L’Ordre de la rose blanche a été créé il y a deux ans, à l’occasion des activités de commémoration du 25e anniversaire de la tragédie du 6 décembre 1989 à Polytechnique, dans le but de rendre hommage aux victimes de ce drame. Cette bourse vise à reconnaître non seulement l’importance que Polytechnique Montréal accorde à la contribution des femmes au génie, mais elle se veut aussi un catalyseur et un accélérateur de talents.

De gauche à droite : Hélène David, ministre responsable de l’Enseignement supérieur; Nathalie Provost, diplômée de Polytechnique blessée lors de la tragédie de 1989; Liane Bernstein; Michèle Thibodeau-DeGuire, principale et présidente du Conseil de Polytechnique Montréal et présidente du jury de l’Ordre de la rose blanche; Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal.

​​