Ordre des ingénieurs du Québec
 

Chères étudiantes,
Chers étudiants,
 
Connaissez-vous l’initiative « 30 en 30 » ? Lancée l’an dernier par Ingénieurs Canada, elle vise à faire en sorte que 30 % des nouveaux ingénieurs soient des femmes en 2030.
 
Où en est le Québec par rapport à cette cible ? Comment nous comparons-nous au reste du Canada ? Les dernières statistiques révèlent que le Québec si situe au-dessus de la moyenne canadienne, avec 18 % de femmes parmi les nouvelles admissions au sein de la profession.  
Le Québec fait notamment mieux que ses voisins immédiats de l’Ontario (14 %) et du Nouveau-Brunswick (15 %). La carte ci-dessous permet de visualiser en un coup d’œil la situation dans les provinces et territoires du pays.
 
Faire mieux que la moyenne canadienne est encourageant. Mais nous sommes encore loin de l’objectif. Il faut donc poursuivre les efforts de promotion de la profession auprès des jeunes. L’Ordre et les bénévoles des comités régionaux collaborent à cet effet. À titre d’exemple :

  • l’Ordre participe à des Journées carrières dans les écoles secondaires et les cégeps et il soutient aussi l’événement « Les filles et les sciences » ;
  • des comités régionaux organisent des présentations qui sont faites par des ingénieures bénévoles auprès d’adolescentes et de jeunes femmes âgées de 12 à 18 ans. 
Les femmes qui choisissent le génie font un bon choix. Un grand sondage mené par l’Ordre en 2009 indiquait que les femmes ingénieures sont aussi heureuses au travail que les leurs confrères masculins. Plus de quatre femmes sur cinq indiquaient que la profession est accueillante.
 
Faisons tous notre part pour atteindre l’objectif 30 en 30!
 
Kathy Baig, ing., FIC, MBA
Présidente


Source de l'image : Ingénieurs Canada