Ordre des ingénieurs du Québec
 
Moussa Thiam, étudiant au doctorat de l’Université d’Ottawa, a développé un ciment à base de sable, de gravier et de déchets plastiques. Il compte développer son projet afin de participer à la construction de routes en béton, à moindre coût, dans son pays d’origine, le Mali. Cela permettra également au Mali de se débarrasser des déchets qui l’encombrent.
 


Source : Les Observateurs
Chers étudiants,
Chères étudiantes,
 
Le 1er avril marque officiellement le début de la mise en œuvre du Plan ING2020, le plan stratégique que le Conseil d’administration a adopté à l’unanimité pour orienter ses actions jusqu’en 2020.
 
Comme je l’ai souligné plus tôt cette année dans ce bulletin, ce plan prévoit des actions pour moderniser le juniorat, une étape clé du cheminement qui mène à l’obtention du permis d’ingénieur. 
En tant que membre de la Section étudiante de l’Ordre, nous vous invitons à échanger sur l’actualité de l’Ordre et celle du génie sur notre page Facebook.

Pour consulter et commenter ces informations, pour découvrir des innovations et pour savoir ce qui se fait dans votre domaine, suivez notre page Facebook. Joignez-vous aux 11 000 abonnés qui suivent, partagent et commentent les discussions, photos et vidéos chaque jour : https://www.facebook.com/oiq.qc.ca/.
En marge de sa Soirée de l’excellence 2017 qui avait lieu le lundi 8 mai, l’Ordre des ingénieurs du Québec a récompensé cinq étudiants en génie. Trois ont reçu un Prix universitaire du mérite et deux se sont vus attribuer une Bourse d’excellence aux études supérieures et un Prix spécial du jury.
Le Conseil d’administration de l’Ordre des ingénieurs du Québec a adopté à l’unanimité le Plan ING2020, issu d’une démarche rigoureuse de planification stratégique entreprise à l’été 2016.

Ce plan stratégique a pour but de permettre à l’Ordre d’être LA référence en matière de protection du public. Voyez comment l’Ordre compte y parvenir en visionnant cette vidéo :

Des chercheurs de la King Abdullah University of Science and Technology en Arabie Saoudite ont développé un dispositif bon marché qui permet de détruire un téléphone à distance afin d'éviter la récupération de données confidentielles.
 
Ce dispositif repose sur une feuille en polymère dont la taille peut être multipliée par sept lorsqu’elle est chauffée au-delà de 80 °C. Ce matériau est composé de microsphères qui renferment un hydrocarbure passant d’un état liquide à gazeux sous l’effet de la chaleur.
 
Le dispositif pourrait être activable à distance ou s’activer automatiquement en cas de pression exercée sur l’appareil (tentative d’ouvrir le boîtier) ou d’éloignement d’une zone restreinte et géolocalisée par GPS.

Source : http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/autodestruction-smartphone-solution-radicale-41970/
 
Chers étudiants,
Chères étudiantes,
 
Montréal célèbre cette année son 375e anniversaire et votre futur ordre professionnel a souligné l’événement de belle manière dans le cadre du Colloque annuel 2017 de l’Ordre.
 
Deux ingénieurs qui ont piloté la mise en lumière du pont Jacques-Cartier ont présenté les défis techniques de ce projet qui a notamment mobilisé une soixantaine d’ingénieurs experts en structure, en électricité, en environnement, en télécommunications et en circulation. Chaque nuit, à partir du 17 mai, le pont sera animé par un éclairage intelligent et interactif qui évoluera au rythme des saisons. Vous souhaitez en savoir plus sur cette illumination avant le coup d’envoi officiel? Les chiffres publiés dans la revue PLAN de mai-juin vous permettront de saisir toute l’ampleur de ce chantier.
Saviez-vous que les stages et les emplois d’été sont un excellent moyen de créer votre réseau professionnel et d’avoir un pied dans l’entreprise?

Plusieurs firmes de génie embauchent des étudiants pendant l'été afin de leur permettre de toucher à différentes facettes de la profession. Sous la supervision d’un ingénieur, vous pourrez, par exemple, aider à la préparation des devis et des estimations pour une soumission, faire du travail administratif technique, etc.

Cependant, il  est important de garder à l’esprit qu’en tant qu’étudiant votre statut est celui de « stagiaire en génie », « stagiaire en ingénierie » ou encore « étudiant en génie ». En aucun cas vous ne pouvez vous présenter ou utiliser un titre de fonction qui comprend le mot « ingénieur », par exemple « ingénieur stagiaire ».

Source : http://www.guidedufuturingenieur.oiq.qc.ca/faq/faq-4.html