Ordre des ingénieurs du Québec
 
Le président de l’Ordre, M. Robert Sauvé, ing., FIC., a rencontré le 25 mai dernier les membres du Club Énergie-ÉTS, un regroupement d’étudiants en génie de l’École de technologie supérieure qui s’intéressent aux grands enjeux énergétiques. M.  Sauvé en a profité pour prononcer une allocution qui portait notamment sur les objectifs que devrait se fixer le Québec dans le cadre de la prochaine politique énergétique.
Le 23 juin dernier, Ingénieurs Canada a publié un rapport Le marché du travail en génie au Canada : Projections jusqu’en 2025, qui présente les projections provinciales de l’offre et de la demande d’ingénieurs. D’ici 2025, il devrait se créer plus de 100 000 possibilités d’emploi en génie au Canada à mesure que les ingénieurs plus âgés partent à la retraite et que l’économie continue de croître.
Avec raison, la révision de la Loi sur les ingénieurs est une question qui préoccupe plusieurs ingénieurs et futurs membres de l’Ordre. En effet, la loi actuelle date de 1964 et ne reflète plus adéquatement l’évolution de la profession qui a eu lieu au cours de ce demi-siècle.