Ordre des ingénieurs du Québec
 

Dans le cadre du Mois national du génie qui est célébré en mars, le Bulletin étudiant vous propose de parler d’engagement social à travers un projet de coopération internationale : l’irrigation de vergers à Notatinga au Burkina Faso. Ce projet d’Ingénieurs sans frontières Québec est mené par des étudiants et des professionnels du génie. Dominic Nappert, étudiant en 3e année de génie agroenvironnemental à l’Université Laval nous en dit plus.

Quelles seront vos actions concrètes tout au long de ce projet?
Avant de partir - En amont à la mission sur le terrain, qui se déroulera de juin à août 2018, nous avons 6 mois de préparation.  Pour que ce projet soit un succès nous devons, au cours de cette période, acquérir et analyser une grande quantité de données, prévoir la logistique, mais aussi assurer la recherche de financement. Le financement obtenu déterminera ce qui sera possible pour nous de faire sur terrain.

Sur le terrain - La mission consistera à superviser la phase de forage, la construction d’un réservoir d’eau, l'installation de la pompe solaire et celle des systèmes photovoltaïques. Une partie du travail sur place consistera aussi à dispenser des formations techniques et à sensibiliser les partenaires locaux pour l'entretien des infrastructures hydrauliques afin de garantir leur durabilité et la création d'un comité de gestion d'eau formé par les paysannes et paysans.

Que diriez-vous à vos camarades de classe ou à de jeunes pour les inciter à s’engager socialement?
Vas-y, fonce! S’engager c’est consacrer beaucoup de temps et d’énergie à ce que l’on fait, mais cela en vaut vraiment la peine, c’est certain.  Tu vas apprendre à travailler dans de nouvelles conditions, avec des gens de cultures totalement différentes, à te développer un réseau et à approcher des gens.  Tu vas connaître des personnes géniales, passionnées, déterminées. C’est une expérience DES PLUS ENRICHISSANTES. 

Que vous inspire le Mois national du génie?
Pour moi, il s’agit d’une belle occasion de rencontrer des gens du milieu et d’échanger sur leurs expériences. Avec le programme ESQICI d’ISFQ, c’est comme si c’était le mois de mars toute l’année!

L’équipe d’ISF à Notatinga est formée de 6 coopérants : 

Dominic Nappert, étudiant en génie agroenvironnemental à l'Université Laval en 3e année.
Fréderica Laprise-Roy, étudiante en génie civil à l'Université Laval en 2e année.
Cindy Larocque ingénieure en génie géologique de l'Université Laval, diplômée en 2010 (MBA présentement en cours à l'Université Laval)
Aude Thomas de La Pintiere, ingénieure en génie mécanique énergétique, diplômée de l'École polytechnique de l'Université d'Orléans et détentrice d'une maîtrise de l'École de technologie supérieure de Montréal (2016).
Claudie L'Allier, ingénieure junior, diplômée en génie civil de Polytechnique Montréal (2017).
Guillaume Joly, étudiant de 2e année en génie industriel à Polytechnique Montréal. 

Pour en savoir plus sur le projet d’irrigation de vergers à Notatinga, surveillez la prochaine parution du magazine PLAN de mai-juin 2018 qui sera en ligne le 1er mai.